J’ai eu la chance récemment de visiter la cave coopérative des Vignerons de Saint Pey Génissac et d’en apprendre un peu plus sur la fabrication des Crémants de Bordeaux.

Peu habituée à la dégustation et à la découverte des vins effervescents, j’étais curieuse de voir comment était produit le Crémant de Bordeaux…. Direction l’UG (Union de Guyenne) de Bordeaux et plus particulièrement vers Louis Vallon, le plus célèbre des Crémants de Bordeaux.
Ce crémant, blanc ou rosé, est élaboré par les vignerons de St Pey Génissac, et commercialisé par l’UG Bordeaux sous la marque Louis Vallon.

La visite a durée plus d’une heure et a été passionnante !

Pour faire pétiller les bons moments… ouvrons un bon crémant de Bordeaux !

Bordeaux-Cremant-Planete-BordeauxBordeaux-Cremant-VERRE-Planete-Bordeaux

louis-vallon

Premier producteur de Crémant de Bordeaux, l’UG Bordeaux possède une maîtrise parfaite de ce vin pétillant, blanc ou rosé.

Ce vin effervescent est élaboré selon des règles très strictes à partir des cépages Sémillon et Cabernet Franc (pour le blanc) ou de Cabernet Franc et de Merlot (pour le rosé).

Le Crémant de Bordeaux Louis Vallon est le résultat du savoir-faire de 60 viticulteurs qui travaillent dans les règles de l’art du Crémant issus de 200 hectares de vignes.

Alors passons à la pratique….

L’art du crémant : de la vigne à la bouteille…

 

Chaque hectare dédié au crémant est sélectionné minutieusement par des techniciens vignobles. Ils collaborent avec les viticulteurs pour trouver les meilleures conditions à l’épanouissement et l’expression aromatique des cépages qui constitueront le crémant. Ces vins aux bulles légères et fines sont d’une grande subtilité aromatique.

Les vendanges

Une étape cruciale dans l’élaboration du Crémant Louis Vallon, elles sont obligatoirement réalisées à la main et sont garantes de la qualité des jus. De même que le transport qui s’effectue directement au pressoir à l’aide de clayettes.

Par passion et par amour de leurs vignes, les viticulteurs de l’UG de Bordeaux s’astreignent à ces travaux exigeants qui ont pour but premier la bonne santé de leur vignoble. Les vignerons ont à cœur de tenir leurs vignes avec soin : une tonte régulière entre les rangs et l’élagage (ou rognage) des rameaux excédentaires permettent de favoriser la bonne maturation des raisins et de limiter les maladies.

Le transport des raisins

pressoir-ug-bordeaux-sharebordeauxLe ramassage à la main, le transport en caisse ajourée, le déversement délicat dans les pressoirs : tout vise à préserver l’intégrité des grains de raisin pour éviter leur oxydation.

Une fois cueilli le raison est transporté en caisse ajourée (palox) et le transport s’effectue directement au pressoir à l’aide des palox jusqu’à la cave des vignerons de Saint Pey Génissac pour y être pressé le plus rapidement possible.

La vinification

palox-louis-vallonVéritable travail de haute couture, la vinification suit un cahier des charges et un process très strict. Le process de transformation du raisin est réalisé par des techniciens en relais des viticulteurs adhérents.

Son déroulement est très précis, ce qui permet d’obtenir ses bulles fines si caractéristiques, ses arômes fruités et sa bouche fraîche et ronde.

Les principales étapes :

  • Les jus sont rafraîchis et décantés et subissent une première fermentation en cuve thermo-regulée pendant 10 à 15 jours environ pour obtenir des « vins de base » qui seront ensuite assembler par des œnologues et selon un cahier des charges précis.
  • « La prise de mousse », selon la méthode champenoise, provoque la seconde fermentation à l’intérieur de la bouteille pour obtenir l’effervescence. On ajoute au vin de base un levain directement dans la bouteille qui est simplement bouchée par une simple capsule, la « couronne ».
  • Ces bouteilles sont ensuite déposées dans des caves à température constante de 15° en position « sur lattes » c’est à dire à plat pour une durée de 9 à 24 mois. C’est à ce moment-là que les arômes évoluent.
  • Troisième étape : le remuage qui prépare l’évacuation du dépôt formé au cours de la prise de mousse qui précède le dégorgement.
  • Pour déterminer le caractère plus ou moins sec du Crémant (Crémant brut ou demi-sec) on ajoute à cette étape la liqueur d’expédition (une mystérieuse liqueur, à la recette tenue secrète, dont le dosage confidentiel est composé de vin et de sucre). C’est une étape primordiale où la précision des pressoirs utilisés pour obtenir ces jus doit être parfaite pour obtenir les meilleures expressions aromatiques du Crémant. C’est aussi là que doit s’exprimer l’alliance du savoir-faire traditionnel et de la haute technologie !
  • Vient ensuite le bouchonnage et l’habillage des bouteilles en vue de leur commercialisation.

chais-saint-pey-genissac

Au coeur des chais de l’UG BORDEAUX

Les moyens techniques y sont impressionnants.

  • La capacité actuelle de sa cuverie est l’une des plus importantes du vignoble bordelais : 450 000 hectolitres dont 284 000 hectolitres en cuves inox.
  • Les vinifications sont réalisées dans des cuves thermorégulées permettant une maîtrise parfaite des températures de fermentation.

L’autre point fort d’UG BORDEAUX réside dans son parc d’élevage. Ses chais climatisés accueillent aujourd’hui 1800 barriques de chêne, régulièrement renouvelées, pour des apports aromatiques et tanniques parfaitement équilibrés.

Une véritable démarche qualité a été entreprise dans les chais, le système qualité est certifié Agriconfiance® et le respect de l’environnement est une préoccupation essentielle pour l’UG de Bordeaux (le système de management de la qualité est fondé sur les principes des normes ISO 9001, ISO 22000, avec des révisions régulières).

Crédit photo : http://www.ugbordeaux.fr/

Place maintenant à la dégustation

cremant-louis-vallon-bordeaux

La gamme Louis Vallon

  • Louis Vallon Crémant de Bordeaux Demi-Sec, une robe jaune pâle à reflets verts avec des bulles légères... Découvrez librement sa fiche de dégustation ou à télécharger En version PDF
  • Louis Vallon Crémant de Bordeaux Demi-Sec Roséune robe pâle, un nez fruité et des bulles légères… Lire sa fiche de dégustation ou à télécharger En version PDF
  • Louis Vallon Crémant de Bordeaux Blanc Brut, (Sémillon et Cabernet Franc) : un nez est subtil et fleuri, une robe jaune pâle, un vin très pétillant et doux en finale en bouche sa fiche de dégustation ou à télécharger En version PDF
  • Louis Vallon Crémant de Bordeaux Brut Rosé, ce vin présente des bulles légères et une robe l’ose pâle. Le nez est très fruité. La bouche est ronde et délicieusement parfumée. Lire la suite… ou à télécharger En version PDF

Nous avons eu la chance de déguster et d’accorder ces vins avec des mignardises sucrées et salées lors de notre dégustation et je peux vous dire que le crémant s’accorde très bien et représente parfaitement un vin à partager entre amis, à l’apéritif ou en dessert, ou tout au long d’un repas gourmand. La fraîcheur de ses bulles met bien la table en effervescence !

De réputation, les blancs sont frais, nerveux et désaltérants avec des arômes allant de l’agrume aux arômes floraux. Les rosés sont appréciés car plus fruités, élégants et fins. Pour ma part, contrairement à d’habitude, cette fois-ci, j’ai largement préféré le Crémant blanc. Car pour moi, les bulles étaient moins présentes sur le blanc et mon palais a été plus réceptif à sa dégustation. En revanche, en version magnum, les goûts changent. Le Crémant Brut Rosé en magnum est surprenant ! Je vous invite à le tester et à me donner votre avis.

cremant-saint-pey-genissac

A lire aussi cet article sur http://www.huffingtonpost.fr la chronique de Fabrizio Bucella qui relate l’accord mets et Crémant et vous dévoile ses coups de coeur

Et si tout avait commencé comme une légende….

Louis Vallon, La légende

«Il y a fort longtemps, le village de Saint Pey était réputé pour être l’objet de batailles entre les anglais et les français. En quelques décennies, la commune changea plus de dix fois de mains !

La légende raconte qu’un jour, un soldat anglais gravement blessé se réfugia dans le prieuré du village. L’abbé, qui était français, ne le dénonça pas. Au contraire, il soigna ses blessures et le garda près de deux semaines caché auprès de lui. Un jour, il apporta au jeune soldat une boisson pétillante de sa fabrication qui s’en délecta et s’enquit de ce qu’il avait bu. « C’est un Crémant que je fabrique moi-même répondit l’abbé. On l’appelle ainsi parce que les fines bulles, en remontant à la surface, créent une mousse aussi délicate qu’une crème.

– Mais comment fais-tu pour récolter ton raisin sans danger ? interrogea le soldat.

– J’attends le crépuscule puisque les combats cessent avec le coucher du soleil. Le calme se fait dans les vignes et l’on peut les arpenter sans crainte. La lumière du soir y est magnifique, on dirait que le vallon luit. »

Au bout de sa convalescence, le soldat dut se résoudre à partir. L’abbé, dans sa générosité habituelle, lui confia deux bouteilles du crémant qu’il avait tant apprécié. « En souvenir de notre amitié, dit l’abbé en lui tendant les bouteilles.

– Le vallon luit… murmura le soldat en serrant la main de son ami ».

On raconte que le soldat, de retour parmi les siens, leur fit découvrir la boisson de l’abbé. Ils aimèrent tant le breuvage qu’ils s’échappaient parfois de leur camp pour se rendre au prieuré y demander une bouteille de « Vallon Luit ». Les combats cessèrent mais la notoriété du « Vallon Luit » ne fit que s’accroître. A cause de la prononciation à l’anglaise, on finit par croire qu’il s’agissait d’un certain « Vallon Louis ».

La légende de Louis Vallon était née…

cremant-de-bordeaux-louis-vallon

L’UG (Union de Guyenne) Bordeaux, passionnément Bordeaux !

Réunis depuis 2007, les caves de Sauveterre Blasimon et les Vignerons de Saint Pey Génissac, forment aujourd’hui l’UG Bordeaux.

  • Premier producteur de Crémant de Bordeaux,
  • 250 producteurs
  • 3800 hectares
  • Production de 230000 hl de vin
  • 1er metteur en marché vrac du vin de Bordeaux AOC
  • Directeur Philippe Cazaux
  • Chiffre d’affaires total HT : 32 M€ consolidés Dont export : 30%
  • Vignes en rouges : 3 050 ha Vignes en blancs : 676 ha Encépagement rouge : Merlot 60%, Cabernet Sauvignon 26%, Cabernet Franc : 12%, Autres : 2% Encépagement blanc : Sauvignon 54%, Sémillon 35%, Muscadelle : 9%, Autres : 2%
  • Bordeaux et Bordeaux Supérieur rouge : 145 000 hl Bordeaux Rosé & Clairet : 20 000 hl Bordeaux blanc et Entre-Deux-Mers : 30 000 hl Crémant de Bordeaux : 20 000 hl

Depuis 2010 on constate un engouement pour les bulles girondines, avec une progression importante tirée par l’export (75 % des ventes de crémants de l’UG Bordeaux vers les États-Unis et les marchés asiatiques en tête, séduits par « le rapport qualité-prix des crémants face à l’augmentation importante des prix des champagnes ».  En regard, « le marché français est aujourd’hui en augmentation, mais pas avec la même résonance qu’à l’exportation. Si à l’étranger il y a une explosion, c’est plutôt un marché continu en France. Les crémants n’ont pas encore assez de notoriété », précisait Fabien Salord, se félicitant de la tenue du premier salon français pour la promotion des vins effervescents lors du salon Bulles Expo (les 20 et 21 juin 2016).

Plus d’infos

www.ugbordeaux.fr
www.louisvallon.fr une boutique en ligne : www.louisvallon.fr/boutique/

 

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :