Vignerons de Buzet – Ban des Vendanges 2017

Début septembre, j’ai la grande chance, l’honneur d’être intronisée dans la confrérie des Vignerons de Buzet. Une expérience passionnante, très importante pour moi (voire un peu stressante, je dois l’avouer), que j’avais envie de vous raconter.

Retour sur une belle soirée pleine d’émotions !

Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’en ce début d’année 2017, j’ai reçu un appel des Vignerons de Buzet me proposant d’être intronisée.

Quoi ? Qui ? Moi ? Vraiment ? Vous êtes sûrs ?…. un peu mon état d’esprit quand j’ai reçu l’annonce…

En même temps, pour moi c’est vraiment particulier, un honneur…. je vous explique pourquoi…

Les vins de Buzet et moi

Les vins de Buzet ce sont surtout mes premiers souvenirs œnologiques, mes premiers verres, ma 1ère éducation du vin… Car à l’époque, à la maison sur la table, c’était toujours une bouteille de Buzet ». Même, si j’ai dû attendre l’âge responsable, pour commencer à y goûter !

C’est toujours avec émotion que je revois mon père en boire chaque jour un verre pendant les repas, décrétant même que cela était « moins sucré et moins nocif » pour lui qu’une assiette de tomates pour son diabète… Aujourd’hui je suis bien d’accord avec lui ;)

Vous comprendrez que cette intronisation est réellement un grand honneur et représente beaucoup pour moi (et j’espère que de là haut mon père est fier de moi…)

De plus, il faut l’admettre, depuis, la Cave de Buzet a réellement fait un travail impressionnant…

Devenus une référence, ils sont aujourd’hui un exemple de savoir-faire pour une viticulture responsable en respectant les valeurs de notre chère nature et de notre patrimoine agricole.

Alors je vous remercie sincèrement encore, les Vignerons de Buzet, pour cet honneur et soyez sûrs que je porterai haut les couleurs des vins de Buzet que ce soit auprès de mes amis que sur les réseaux sociaux.

#MerciLesVigneronsdeBuzet #SantéBuzet !

Les vins de Buzet, ce sont les vins de Ma région…

Avant d’être étudiante sur Bordeaux, j’ai passé tout mon enfance à Nérac, en Lot et Garonne, où l’on trouve et l’on déguste du BUZET !.
Après un petit passage par Paris, je suis de retour depuis 10 ans en Aquitaine où, depuis je redécouvre ma région et ses multiples atouts sans oublier mes origines : l’Albret, un havre de paix en Nouvelle Aquitaine.

Comme vous le savez sans doute déjà, je travaille dans les médias sociaux. Loin de cloisonner les personnes, chacune dans leur coin, le web multiplie les opportunités de rencontres, les découvertes, et le partage… Mon premier média était Twitter. J’aimais et j’aime y partager mes découvertes œnologiques ; Grâce à ce média, j’ai pu découvrir le fabuleux « monde du vin » et en partager les valeurs mais aussi y rencontrer des personnes passionnantes. Et aujourd’hui, à travers ce blog, j’ai envie de mettre en valeur notre terroir, son savoir-faire et de le faire-savoir, comme dans un mégaphone, via les réseaux sociaux….

J’essaye ainsi de vous partager mes expériences et mes découvertes. Comme récemment avec les cuvées Vegan des Vignerons de Buzet et surtout leurs savoir-faire en matière de développement durable.

Mais restons sur l’essentiel : vous raconter l’ambiance du Ban des Vendanges des Vignerons de Buzet.

Ban des vendanges 2017 – Intronisation

Le Ban des Vendanges des Vignerons de Buzet, c’est un événement attendu par de nombreux lot et garonnais. Il initie les grands RDV de la rentrée dans notre département. Preuve en est, la présence de plus de 500 personnes ce soir-là (et on pouvait même y compter un maire, un sénateur, un député et un préfet…). Et là, le niveau de stress monte ;).

Le jardin des Filtres inauguré

Il faut dire aussi que ce soir là, la Cave de Buzet avait une grande nouvelle à annoncer :

Un nouveau « Jardins des Filtres », une station de phyto-épuration avec  0 intrants chimiques et 100% plantes locales non invasives.

N’hésitez pas à faire un tour sur les articles de La Dépêche et Le Petit Bleu pour plus de détails.

www.petitbleu.fr – 6 sept 2017

« Au cœur de l’événement, il y avait, cette année, l’inauguration en grande pompe du «jardin des philtres». C’est le doux nom donné au plus grand (5 000 m2) écosystème d’épuration en Europe dans la filière vitivinicole. 9 000 plantes de 30 espèces différentes prélevées dans un rayon de 30 km forment une station de phyto-épuration qui permet de traiter les effluents viticoles. »

www.ladepeche.fr – 4 sept 2017

« Rappelons que cette station de phyto-épuration viticole est la plus grande d’Europe. Son principe est basé sur la récupération de tous les effluents dans une immense cuve où ils sont aérés et véhiculés dans un bassin supérieur avant le passage dans des filtres naturels garnis de 9000 plantes des marais issues de trente espèces différentes endémiques. Les filtres déversent l’eau dans un bassin central avant restitution dans la Baïse après passage dans le ruisselet situé en contrebas. La conception de cette station fondée sur le biomimétisme est économe en énergie et sans intrant chimique. Elle est deux fois moins chère qu’une station d’épuration classique. Cet espace enrichit la biodiversité locale et constitue un lieu de balade instructive. »

La soirée d’intronisation

Comme on est quand même dans le Sud-Ouest, vous imaginez bien, que pour un tel événement, un buffet gargantuesque avait été préparé…

C’est Michel Dussau qui a eu la lourde charge de régaler tous les convives gourmets et gourmands présents. Des tentes se sont illuminées au fur et à mesure des 5 plats proposés (tous aussi bons les uns que les autres).  Autant vous dire que tout le monde était en excellente condition pour le spectacle à venir. 

C’est donc avec un peu, beaucoup d’appréhensions ou plutôt d’émotions que j’attendais avec impatience cette cérémonie. Une première pour moi… Heureusement la chaleur humaine des vignerons de Buzet et de la confrérie m’ont accompagnée jusqu’à la scène, entourée et réconfortée.

On se sent très bien en Buzet ! C’est très très impressionnant d’arriver sur scène, devant plus de 500 personnes, et de passer après plusieurs sommités renommées telles que :

  • Alain Ribet, journaliste, ex-directeur d’Objectif Aquitaine
  • Roland Tournier, directeur de Ingevin
  • Thierry Blot, directeur départemental Lot-et-Garonne de la Banque de France
  • Zac Juao, importateur de buzet en Chine
  • et Alexandre Freschi, député LREM Marmande

Heureusement pour ce grand moment tant attendu, j’étais entourée par ma famille (frère, mère, oncle, tante…) et par mes deux plus fidèles amis de longue date qui se reconnaîtront : merci à tous pour votre soutien et vos messages…

L’intronisation

Le principe pour les intronisations lors du Ban des Vendanges des Vignerons de Buzet, est représentatif de notre région : convivialité et potacherie. Un vrai spectacle porté par un grand maître de cérémonie qui orchestrera magnifiquement et parfaitement cette soirée : Jean-Pierre Dupin.

Pierre Bellemmare disait de lui « Je me suis toujours demandé comment un homme pouvait entrer totalement dans la personnalité d’un autre, prendre ses tics, sa gestuelle, sa voix, devenir l’autre le temps d’un spectacle. Jean Pierre Dupin excelle en cet art si particulier et y ajoute son humour et sa vue pertinente du monde où nous vivons. » . Et il est vai qu’il porte cette cérémonie et qu’il en fait un vrai spectacle, chaleureux, délirant et convivial, aux couleurs de cette appellation Buzet si chère à notre région.

Sachant que même si Jean-Pierre Dupin nous accompagne, en vrai professionnel, pour préparer cette cérémonie, on ne sait jamais avec lui à quelle sauce on sera mangé sur scène. Car comme un vrai pro du spectacle, gascon de surcroit, il embarque toute la salle vers un bonheur absolu…. et pour moi jusqu’à me faire danser sur la scène….

Par ailleurs, certains ont eu moins de chance que moi et ont du répondre à ses questions un tantinet facécieuses… mais toujours pour le plus grand plaisir du public.

Heureusement pour moi, j’ai simplement dû expliquer, les réseaux sociaux et les blogs, un terrain moins connu… oufff… mais ce n’était pas le cas pour tout le monde et certains ont du sortir de leur zone de confort… Mais je n’en dirai pas plus… et pourtant c’était hilarant….

Et c’est donc après 15 minutes intenses devant une scène que je ne voyais plus (Oui tout est noir quand vous êtes sur scène) que j’ai été officiellement intronisée dans la confrérie des Vignerons de Buzet !

Je suis encore toute émue en repensant à cette soirée qui a été un réel honneur, être dorénavant Chevalière des Vins de Buzet.

Je vous l’assure, je suis impatiente de revenir l’année prochaine pour assister à cet événement qui pour moi sera un RDV incontournable (comme pour tout winelover qui se respecte).

De plus, de nombreux talents de notre département ont rythmés cette soirée. Comme le Chœur des Hommes, quelle émotion quand ils ont entamé « Se Canto », un chant qu’on apprenait mino… le tube occitan de ma génération…

Vive la gascogne !!!! 🐍🍇🍷 @vigneronsdebuzet #winelover #igersagen

Une publication partagée par Amélie Nollet - ShareBordeaux (@amelienollet) le

Allez il est temps de terminer. Je vous laisse avec quelques photos de cet événement. Un instant qui restera parmi les grands moments de ma petite vie de wineloveuse. Et ravie d’avoir partagé ce beau moment avec vous ce et les Vignerons de Buzet.

Trop trop fière #intronisee lors du Ban des Vendanges @vigneronsdebuzet #regram @annelysb #winelover #wine #Buzet🍷 #bandesvendanges #harvest

Une publication partagée par Amélie Nollet - ShareBordeaux (@amelienollet) le

Allez tous pour Buzet ! Un Like, des ‘follow’ pour cette appellation qui aime la nature, le bon vin et ses consommateurs :

Et surtout, un petit tour par leur site pour découvrir toutes les actions et nouveautés qui ne cessent jamais aux www.vignerons-buzet.fr

Pin It on Pinterest

Share This

N'hésitez pas à partager cet article Merci ;)

%d blogueurs aiment cette page :